Identification


Accueil > Programme > Retour sur ..."Pourquoi jouer en bibliothèque"

Retour sur ..."Pourquoi jouer en bibliothèque"

jeuxetbib 

Le jeu trouve peu à peu sa place dans l'offre de service et de ressources proposés par les bibliothèques et médiathèques : une journée d'étude coorganisée le 21 Novembre par la Bibliothèque Multimédia Intercommunale d'Epinal (BMI) et la Médiathèque départementale des Vosges (MDV) a permis de faire le point sur cette évolution, d'en comprendre les enjeux et les modalités potentielles de mise en oeuvre.

Près de 60 personnes, bravant des conditions climatiques difficiles, ont ainsi pu échanger autour des jeux de plateau, jeux vidéo, jeux symboliques ou encore jeux de rôle : autant d'outils de loisirs, d'apprentissage, et de lien.

 

Après une prise de parole inaugurale par Jacques Deville, Conseiller Livre et Lecture de Lorraine, la première intervention, proposée par Nicole Deshayes (Présidente de l'ALIF, Association des Ludothèques en Ile-de-France) a permis de mettre en avant les enjeux d'une intégration du jeu en bibliothèque, en insistant sur la nécessité de construite un véritable projet en amont (le jeu n'étant pas une ressource parmi d'autres), mais aussi de se rapprocher des ludothèques du territoire, structures légitimes pour faire vivre une offre ludique.

Pour une liste des ludothèques Vosgiennes, cliquez ici !

 

L'existence d'une classification, ESAR, a été rappelée, destinée à analyser et organiser le jeu. Dans la foulée, Anne-Cécile et Thierry Claudel de l'Association Plassojeux, basée à Epinal, ont présenté avec enthousiasme des jeux de plateau (parmi lesquels de nombreuses nouveautés), mettant en avant leurs règles et modalités de mise en oeuvre.

 

L'après-midi a été consacrée à une présentation de la ludo-médiathèque de la ville de Fosses (Val d'Oise) par Florence Leber, élue à la Culture et à la Coopération et Caroline Makosza, directrice de la structure. La singularité de cette ludo-médiathèque est de ne pas être simplement une médiathèque proposant des jeux en tant qu'offre de ressource complémentaire, pas plus qu'une ludothèque enrichie de quelques ouvrages. Bien au contraire, le jeu se trouve partout, dans tous les espaces, conçu comme pivot et véritable outil de lien et de rencontre.

Bref, un "nouveau lieu", tout juste couronné du Grand Prix Livres Hebdo de l'accueil !

 

Le tout s'est achevé par une série d'ateliers (Murder Party à la BMI, jeux vidéo au Thillot, jeux de plateau) permettant de mettre en pratique les apports de ces interventions et, pourquoi pas, ouvrir de nouveaux horizons ... ludiques !

 

Pour aller plus loin : le site des bibliothèques de Montreal