Identification



Le mot de la semaine

11

  

   "Procrastination"

21

Accueil > Mots de la semaine > Le mot de la semaine : Egotisme

Le mot de la semaine : Egotisme

 Egotisme

 

Ce terme littéraire français date du XVIIIème siècle. Il provient du latin « ego » : « moi » et de l'anglais « egotism ».

 

Son 1er sens est un amour excessif de soi et son habitude à parler trop de soi. Mais c'est aussi l'attitude d'un écrivain qui fait de sa propre personne un objet d'étude et d'analyse comme Stendhal dans ses écrits de 1832 : « Souvenirs d'égotisme ».

 

Maurice Barrès consacre également ses romans à la définition du moi. Ses écrits « Sous l'œil des Barbares » (1888), « Un homme libre » (1889) et « Le jardin de Bérénice » (1891) forment une trilogie dont le lien est l'égotisme.

 

Dans les mémoires d'Outre tombe, l'égotisme de Chateaubriand, révèle aussi un moi excessif.

 

« Le degré le plus haut d'égotisme, sans contredit le plus utile et le plus amusant pour la société, est l'autobiographie".

Lady Morgan

           

Finalement, l'égotisme se résume simplement par ces deux mots :  - Moi je -

 

Bibliographie :