Identification



Le mot de la semaine

11

  

   "Procrastination"

21

Accueil > Mots de la semaine > Le mot de la semaine : Abracadabrantesque

abracadabrantesque Abracadabrantesque

 

         Néologisme forgé par Arthur Rimbaud en 1871, à partir de abracadabrant, en son poème Le Cœur volé. Il est ensuite utilisé depuis comme variante plaisante et renforcée de « abracadabrant ».

 

Ô flots abracadabrantesques

Prenez mon cœur, qu’il soit lavé.

Ithyphalliques et pioupiesques

Leurs quolibets l’ont dépravé !

 

          Mais ce grand adjectif provient de la formule magique, abracadabra ! Cette formule est prononcée lorsque se produit quelque chose de magique. Rituel ou incantation, ce mot mystique est utilisé afin d’invoquer par la magie des esprits bénéfiques pour guérir des maladies.

 

            Il possède plusieurs étymologies :

 

  • En arménien, c’est peut-être une transformation de « adhadda kedhabhra », que la chose soit détruite.
  • En hébreu, « ha brakha dabra » signifie la bénédiction a parlé ou « abreg ad habra », envoie ta foudre jusqu’à la mort.
  • En latin et emprunté au grec, il proviendrait du nom d’Abraxas, dieu en l’an 130, « dâk », du verbe « casser » et « arba », c'est-à-dire « 4 », anéantit les quatre éléments.

 

De vos mains grossières, parmi des poussières, écrivez, sorcières. Abracadabra.  

Odes et Ballades (1826) – Victor Hugo

 

Bibliographie :